contact@africanliberationday.net

Message De Solidarite Du PDG-RDA

Le combat que menaient les Peuples africains pour accéder à leur entière souveraineté et à leur totale émancipation est loin d’être un fait spontané, le Peuple révolutionnaire de Guinée a donné à la lutte de libération son sens d’efficacité en posant comme termes successifs à l’action militante des Peuples : l’indépendance politique, le développement économique et le progrès social. Cependant, la question des Etats-Unis d’Afrique reste d’actualité après les efforts héroïques fournis par les pères fondateurs pour la création de l’organisation de l’Unité Africaine (O.U.A) qui est devenue l’Unité Africaine (U.A.) la Génération montante a pour défi de faire des Etats-Unis d’Afrique un fait concret, une réalité.

A. Les sanctions sur le CUBA:

La question cubaine continue de plomber, sans aucun doute les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Amérique Latine. Une évolution des politiques paranoïaques pratiquées depuis près de soixante (60) ans parait inéluctable. Barack Obama avait déjà libéré les flux financiers entre les deux pays et accordé aux exilés cubains la possibilité de se rendre plus facilement dans l’île ; un nouveau pas avait été franchi, tout n’est pas réglé pour autant, le nouveau locataire de la Maison Blanche est imprévisible, l’image qu’on donne du Cuba est invraisemblable ; le socialisme est fustigé par la presse réactionnaire. Le Peuple cubain fier, lutte et luttera pour une parfaite réhabilitation socioéconomique.

B. Les Sanction sur le VENEZUELA:

Les sanctions faites sur le pétrole et les exportations vénézuéliennes jusqu’à cette dernière crise politique ont déséquilibré l’économie vénézuélienne. Il appartient à chaque peuple d’entreprendre des mesures viables de développement. Nous avons confiance au Peuple frère du Venezuela, malgré que ces sanctions ont conduit à l’importation systématique des produits de base et qui ont freiné le développement d’une agriculture moderne et l’essor des PME. Car le Venezuela reste tributaire de sa rente pétrolière. Toutes ces carences d’autant plus criardes que la crise alimentaire mondiale frappe aujourd’hui le pays, conséquence des sanctions. Si la nouvelle administration américaine avait des velléités d’apaiser ses relations avec le Venezuela, celles-ci sont d’ores et déjà sabordées par la situation politique actuelle avec le camarade Président Nicolas MADURO qui tient bon, face aux tentatives de déstabilisation économique. Mais le Chavisme est toujours une victime de l’impérialisme.

C. Les sanctions sur le Zimbabwe:

Le Zimbabwe est acculé depuis des décennies. La réforme agraire par et pour le Peuple et contre les fermiers blancs, entamée par le Gouvernement Mugabe provoquera la réaction sans merci des puissances exploitatrices. L’accaparement des terres agricoles par le gouvernement a conditionné la dévaluation monétaire et  l’inflation galopante  d’une monnaie totalement dollarisée depuis 2009. Le Pays s’enfonçait lentement dans la crise pendant que la nourriture manquait,  les écoles, les hôpitaux et tous les services publics tombaient en déliquescence ; son opposition semble attendre plus des puissances occidentales que des voisins Africains. Héros d’indépendance et grand pourfendeur du néocolonialisme, le tonitruant Robert Mugabe impressionnait autant de personnes. Nous espérons  que l’actuel Président Monsieur Emmerson Mnangagwa fera mieux.

Forces est de reconnaître que toutes les sanctions doivent être levées parce que chaque Peuple est souverain sur son territoire, et aucun Peuple n’a le droit d’imposer sa domination sur un autre car les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit.

Que ça soit le Cuba, le Venezuela ou le Zimbabwe aucune puissance n’a le droit d’empêcher ces Peuples de jouir de leur richesse car toutes les exploitations faites avant l’indépendance de ces Etats étaient illégales et étrangères donc hostiles à l’épanouissement des Peuples de ces pays. Maintenant que chacun connait son droit les grandes puissances doivent négocier des traités économiques et politiques allant dans le sens du respect, de la dignité et de la liberté des Peuples cubain, Vénézuélien et Zimbabwéen. C’est la seule voie compatible avec la paix et la sécurité internationale.

Vive l’amitié entre les Peuples!

Traduction en anglais disponible.

About the Author
A-APRP Editor

A-APRP Editor

The All-African People’s Revolutionary Party (AAPRP) is a permanent, independent, revolutionary, socialist, Pan-African Political Party based in Africa, the just homeland of African People all over the world. It is an integral part of the Pan-African and world socialist revolutionary movement.

Reader Interactions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *